Le Pissenlit

Une journée de stage avec Annie Jeanne experte pour Les Jardins de Sortilège, m’a rappelé tout ce que l’on pouvait consommer pour entamer le printemps du bon pied. Le Pissenlit que nous avons tendance à arracher de notre jardin pour le mettre au compost, devrait plutôt aller directement dans notre assiette, tellement il est bon !

Carte d’identité

Autres noms :

Dent de lion,  fait référence à ses feuilles profondément dentées qui sont disposées en rosette.

Description :

C’est une plante vivace dont la tige contient du latex, que l’on trouve dans nos pelouses et prairies. Elle peut atteindre jusqu’à 30 cm de haut, pour arborer un capitule de fleurs jaunes ligulifère. Le pissenlit fleurit dès le mois de mars jusqu’en mai, ainsi la récolte s’effectue durant cette période.

Vertus  :

La feuille comme les fleurs sont idéales pour nettoyer le foi, elles sont diurétiques et seront un bon préventif pour les calculs biliaires et rénaux. Une cure en début de printemps va nettoyer le foi qui a peut être était trop sollicité durant l’hiver.

Cuisine :

Les parties à utiliser sont les fleurs et les feuilles à manger crues pour une cure dépurative de printemps. Les feuilles sont amères et doivent être rajoutées avec parcimonie dans la salade.

Bio-indication :

C’est une plante indicatrice de prairies riches quand on en trouve pas en grand nombre, par contre quand elle est abondante ce peut être un signe d’engorgement en matière organique animale.

Idée Recette :

Enlever les tépales et rajoutez-les à une salade qui sera ensoleillée pour un plus bel effet.

ASTERACEAE

Pissenlit – Taraxacum officinale

PS / Il existerait plus de 1000 espèces de pissenlit.