Le Gaillet gratteron

Hummmmm, le gaillet gratteron c’est trop bon ! En soupe il propage un goût très vert qui donne envie d’y regoûter.

Carte d’identité

Description :

Plante annuelle qui s’appuie généralement sur les plantes voisines. Elle s’accroche aux pelages des animaux et à nos vêtements, car elle a des aiguillons renversés sur son ensemble. Cette plante se situe aux bords des chemins, des friches, sur sols riches en azote .. De taille moyenne, ses feuilles sont lancéolées, verticillées par 6 ou 8 autour de tiges à quatre angles. Les fleurs sont petites et blanches, en petite panicule à l’aisselle des feuilles. Les fruits sont quand à eux, verts ou violacés, comme des petites boules collées l’une à l’autre (diakène), recouverts de poils crochus qui sont disséminés par les animaux. La floraison commence de  juin jusqu’en septembre, ce sera fin d’hiver et au printemps qu’il sera bon de manger les jeunes pousses.

Vertus  :

Les fleurs en infusion pour faciliter l’allaitement, en tant que dépuratif rénal ou hépatique et pour limiter les spasmes.

Cuisine :

Les jeunes pousses (tiges et feuilles), crues en salade, en soupe ou pour compléter une purée de pommes de terre.

RUBIACEAE

Gaillet gratteron – Galium aparine

PS / C’est une plante à utiliser en cure pour stimuler le système lymphatique ou aussi comme succédané du café avec ses fruits.