Quatre jours en autonomie dans les montagnes !

Qui n’a jamais rêvé d’arpenter les cimes des montagnes ariégeoises avec un sac à dos délesté de toutes denrées alimentaires ?

En cette fin d’été, après un stage de quatre jours autour des plantes sauvages comestibles & médicinales dans la montagne ariégeoise. Il me paraît nécessaire de rédiger quelques lignes pour parler des plantes rencontrées et glanées deci delà.

Quatre jours d’autonomie durant lesquels j’ai mangé un bol de flocon d’avoine la matin et un de sarasin le soir accompagné pour celui-ci de plantes comestibles.

Le samedi soir les plantes du repas étaient succulentes, Rumex obtusifolia, Rumex scutatus, Chenopodium album et champignons ont nourri mon ventre affamé. Pour finir ce festin une infusion de Thymus vulgaris ne fût pas de refus.

Les dimanches et lundi soir à plus de 2000m, la cueillette fût pauvre, nous avons toutefois consommé de la Carlina acaulis, de l’Urtica dioica et du célèbre Taraxacum officinale (pissenlit).

Le défis de se nourrir essentiellement de plante a été relevé !

Quatre jours = quatre kg en moins et une « patate » d’enfer pour entamer le mois de Septembre.

Merci à Glaneurs de Nature.

Carlina acaulis dite la carline est succulente, elle a goût d’artichaut !

Cuisine sauvage !

Le groupe de choc !

Le bélier dévoré par les rapaces !